Des Dispositions au Mariage en 1748

Extrait de "Instructions chrétiennes pour les Jeunes Gens", par Mgr Antoine-Pierre de GRAMMONT, Archevêque de Besançon en 1748

 

I. Si vous êtes apellé au mariage, vous devez regarder cet engagement comme une chose des plus importantes de votre vie.

Votre bonheur en ce monde & votre salut, dépendent des précautions avec lesquelles vous y entrerez, & de la manière  dont vous y vivrez.

Une chose qui est d'une telle conséquence, demande qu'on y pense, & qu'on s'y dispose sérieusement.

Un mariage heureux, est une faveur du Ciel, qui ne s'accorde pas à tout le monde.

Une femme vertueuse, dit le Sage, est le partage d'un homme craignant Dieu. Une telle épouse sera donnée à l'homme, à cause de ses bonnes oeuvres. Les parens peuvent donner les richesses, mais il n'appartient qu'à Dieu de donner une femme prudente. Ces paroles peuvent également s'apliquer aux personnes du sexe: Si un jeune homme qui a vécu dans la pieté, doit esperer que le Ciel le favorisera d'un parti avantageux; de même aussi une fille qui aura passé sa jeunesse dans la crainte de Dieu, doit esperer qu'un époux fidèle, un homme de bien, sera la récompense de sa vertu.

Que si après avoir passé votre jeunesse dans la pratique de la vertu, le Seigneur, pour vous éprouver, permettoit que vous épousassiez un méchant homme, ou une méchante femme; vous ne seriez pas pour cela privé des consolations du Ciel, parce que les croix & les afflictions que vous auriez dans ce mariage, deviendroient pour vous une source de mérite & de salut, par la patience & la soumission que Dieu vous y donnera. Mais si vous passez votre jeunesse dans le désordre, vous avez tout sujet de craindre qu'un mariage malheureux ne soit le juste châtiment de votre libertinage, & un écuëil de damnation.

 

Souvenez-vous donc, jeunes gens, qu'il n'y a point de tems où vous deviez plus craindre le péché, & plus ménager les graces de Dieu, que lorsque vous pensez à vous engager dans le mariage. Les péchés que vous devez sur-tout éviter, sont l'impureté, les péchés secrets & honteux, les familiarités avec des personnes qui ne sont pas de votre sexe, les paroles & les chansons peu chastes. Evitez encore la débauche, l'intempérance, l'orguëil, les courses nocturnes, & la désobéissance à vos parens. Ces sortes de péchés éloigneroient de vous les graces de Dieu, & vous priveroient des secours dont vous aurez besoin pour vous sanctifier dans le mariage.

II. Il ne suffit pas d'avoir mené une vie sainte pour se disposer au mariage; il faut de plus consulter Dieu dans la prière, la retraite & la  fréquentation des Sacremens. Dieu est le maître de la vocation; c'est à lui à vous la faire connoître, & c'est à vous à demander & à mériter cette grace. Consultez votre Confesseur, & suivez ses conseils; prenez les avis de vos pere & mere, ou de vos Curateurs, & de ceux qui ont l'autorité sur vous. Gardez-vous bien de prendre aucun engagement, de faire des propositions & des entrevuës pour le mariage, sans leur agrément & sans leur conseil; vous auriez dans la suite sujet de vous repentir de votre imprudence.

Ne vous fiez pas à vous-même, & prenez garde si l'inclination & l'amitié que vous avez pour une personne, vient de Dieu, ou d'un mauvais principe.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Vierge et en Jupe à 20 ans

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site