Lutte contre les danses par le Saint Curé d'Ars

Y a-t-il un lieu, un temps, une occasion où il se commette tant de péchés d'impureté que dans les danses ou à la suite des danses ?

N'est-ce pas là que tous les sens sont portés à la volupté ? Si malgré l'éloignement des occasions et les secours de la prière, un chrétien a encore tant de peine pour garder la pureté du coeur, comment pourra-t-il conserver cette vertu au milieu de tant d'objets capables de la faire succomber ?

Fournaise d' impudicité:

Voyez cette fille mondaine et volage qui, par sa beauté et ses vaines parures, allume dans le coeur de ce jeune homme le feu de la concupiscence: ne cherchent-ils pas, aussi bien l'un que l'autre à se charmer par leurs airs, leurs gestes et leurs autres manières ?

Comptez, malheureux, si vous le pouvez, le nombre de vos mauvaises pensées, de vos mauvais désirs et de vos mauvaises actions...N'est-ce pas là que vous entendez ces airs qui flattent les oreilles, enflamment les coeurs et font de ces assemblées des fournaises d'impudicité ?

"Je veille sur mes filles", - dites-vous. -Oui, vous veillez sur leur toilette, mais vous ne pouvez pas veiller sur leur coeur.

Allez, pères et mères réprouvés, allez dans les enfers, où la fureur de Dieu vous attend, vous et les belles actions que vous avez faites, en laissant courir vos enfants; allez, ils ne tarderont pas à vous y rejoindre, puisque vous leur en avez si bien tracé le chemin...Vous verrez si votre pasteur avait raison de vous défendre ces joies infernales.

-Ah! vous en dites plus qu'il y en a! -J'en dis trop? Eh bien! écoutez:

Il n'est pas un commandement de Dieu que la danse ne fasse transgresser, ni un sacrement qu'elle ne fasse profaner...

Victimes pour l'enfer:

Ceux qui se livrent à la danse sont des victimes engraissées pour l'enfer.

La danse et les bals sont le moyen dont le démon se sert pour enlever l'innocence au moins aux trois quarts des jeunes gens. Combien de jeunes filles, à la suite de la danse, ont perdu leur réputation, leur pauvre âme, le Ciel, leur Dieu !

Le démon entoure une danse comme un mur entoure un jardin.

La danse est la corde par laquelle il traîne le plus d' âmes en enfer.

Ange gardien à la porte:

Les personnes qui entrent dans un bal laissent leur ange gardien à la porte, et c'est un démon qui le remplace, en sorte qu'il y a bientôt dans la salle autant de démons que de danseurs.

N'est-ce pas que vous ne voudriez pas mourir en venant d'une danse ? Vous ne seriez guère prêts à paraître devant le tribunal de Dieu. Vous sentez donc vous-mêmes que vous faites mal.

Mais il y a des prêtres qui ne parlent pas de la danse en confession, ou qui, sans la permettre, ne refusent pas l'absolution -Ah! je ne sais pas s'il y a des prêtres si aveugles; mais je crois que ceux qui vont à des prêtres si faciles, vont chercher un passeport qui les conduit en enfer. Pour moi, si j'allais à la danse, je ne voudrais pas recevoir l'absolution, n'ayant pas un véritable désir de n'y pas retourner...

Fantôme de chrétienne:

Cette jeune fille paraîtra de temps en temps à la sainte table; mais elle paraîtra aussi dans les danses, les assemblées où les bons chrétiens ne se trouvent jamais. Allez, pauvre hypocrite, allez, fantôme de chrétienne! Un jour viendra où vous verrez que vous n'avez travaillé qu'à vous perdre.

Saint Jean-Marie Vianney, le Curé d' Ars

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. anti-christ baiseur de pucelles 14/02/2011

vive l'integrisme ! arrachons les tetons de ces mecreants !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Vierge et en Jupe à 20 ans

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×