LA MILICIA IMMACULATAE (d'observance traditionnelle)

SON ORIGINE

En 1917, à Rome, la Franc-Maçonnerie fête le deuxième centenaire de sa fondation. Partout apparaissent des drapeaux et des pancartes représentant l'archange saint Michel vaincu et terrassé par Lucifer, et sur la place Saint-Pierre, on entend ce slogan: "Satan devra régner sur le Vatican, le pape fera partie de sa Garde suisse!"

Le frère Maximilien-Marie Kolbe, franciscain conventuel polonais, est alors étudiant en théologie à la Grégorienne de Rome. Face à ces démonstrations menaçantes pour l'Eglise, il se pose alors cette question: "Est-il possible que nos ennemis doivent déployer tant d'activité pour nous dominer, tandis que nous resterions oisifs, tout au plus appliqués à prier, sans passer à l'action? Ne possédons-nous pas des armes encore plus puissantes, alors que nous pouvons compter sur le Ciel et l'Immaculée?"

Méditant dans les Saintes Ecritures et chez les Pères de l'Eglise, s'inspirant de la doctrine des grands saints marials, comme saint Louis-Marie Grignion de Montfort; considérant aussi le dogme de l'Immaculée Conception et les apparitions de Notre-Dame à Lourdes, et enfin toute l'étendue pratique et sociale de ces grandes vérités, il aboutit à cette conclusion: "La Vierge sans tache, victorieuse de toutes les hérésies, ne cédera pas le pas à son ennemi qui relève la tête; si elle trouve des serviteurs fidèles, dociles à son commandement, elle remportera de nouvelles victoires, plus grandes que celles que nous pourrions imaginer..."

En 1917, à Rome, on fête aussi un autre anniversaire, une date de victoire de l'Immaculée: la conversion fulgurante du juif Alphonse Ratisbonne, grâce à l'efficacité de la Médaille Miraculeuse. C'est alors que frère Maximilien conçoit l'institution de la Militia Immaculatae, qui prendra comme signe de ralliement et de protection de ses "chevaliers" la Médaille miraculeuse.

Ainsi, le 16 octobre 1917, en la fête de l'apparition de saint Michel au Mont Tombe, trois jours après le miracle du soleil à Fatima, frère Maximilien, entouré de six confrères et avec la permission de ses supérieurs, fonde la Milice de l'Immaculée (ou: M.I.). Cette cérémonie eut lieu devant l'autel de l'Immaculée, dans la chapelle du Collège Séraphique.

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Vierge et en Jupe à 20 ans

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site